MENU

jeudi 16 octobre 2014

Artemis Fowl, Tome 1

Auteur : Eoin Colfer
Titre Original : Artemis Fowl
Traduction : Jean-François Ménard
Genre : Jeunesse, Fantastique

Edition : Gallimard Jeunesse
Parution : Septembre 2001
Pages : 328

Prix :  15,50 euros

Résumé
Nom : Fowl.
Prénom : Artemis.
Age : 12 ans.
Signes particuliers : une intelligence hors du commun.
Profession : voleur. Recherché pour : enlèvement de fée et demande de rançon.
Appel à tous les FARfadets, membres des Forces Armées de Régulation du Peuple des fées : cet humain est dangereux et doit être neutralisé par tous les moyens possibles.
Un anti-héros pétillant de malice, une galerie de personnages décapants, des dialogues vifs et intelligents, une histoire au rythme débridé... Laissez-vous entraîner dans l'univers sophistiqué d'Eoin Colfer, unique et enchanteur.

Avis
Suite à la disparition de son père, Artemis Fowl, 12 ans, se retrouve à la tête d’une célèbre famille de criminels et autres malfrats en tout genre. Mais bon cela n’a pas l’air de lui poser trop de problèmes car le bonhomme est en réalité doté d’une intelligence hors du commun et d’un sens moral pour le moins discutable. Pour restaurer l’honneur et la puissance de sa famille, il a une idée de génie : il va puiser directement dans l’or des fées. Mais comment me direz-vous ??? Tout simplement en kidnappant l’une d’entre elles et en demandant une rançon bien évidemment !!! L’enlèvement est un succès même si le jeune garçon ne va pas kidnapper n’importe quelle fée mais Holly Short membre des FARfadets (sorte de police des fées) au caractère bien trempé et très débrouillarde.

Contrairement aux autres héros de la fiction jeunesse, Artemis Fowl ne cherche pas vraiment à sauver le monde ou à le débarrasser d’un horrible méchant, cruel et sanguinaire. Au premier abord, j’ai bien aimé ce côté anti-héros que l’on retrouve rarement dans les livres destinés aux plus jeunes. Mais j’ai rapidement été déçue. Car ce petit génie du crime organisé de 12 ans, Artemis Fowl n’est pas un héros que je qualifierais de sympathique ou d’attachant, loin de là. Egocentrique, prétentieux et tête-à-claques, il m’a plutôt fait l’effet inverse et j’ai souvent eu l’impression d’être face à un gamin capricieux et non devant un génie du crime. J’ai parfois eu du mal à suivre ses raisonnements ou ses actions et il m’a vite agacée même si on découvre un personnage plus attendrissant et hésitant vers la fin du livre. 
Heureusement que d’autres personnages comme le commandant Root et Holly Short sont là pour compenser quand même !

Pour moi, tout l’intérêt de ce livre réside dans la manière, fort astucieuse, dont l’auteur allie légendes anciennes et modernité. Si vous êtes fans d’Harry Potter, Narnia ou encore Eragon, autant vous prévenir, on est à mille lieux de ces univers car l’auteur fait ici le choix de la modernité. En effet, fées, nains et centaures sont à la pointe de la technologie et bien loin du petit peuple inoffensif que l’on retrouve dans les légendes. Il maitrise l’énergie nucléaire et ont tout un tas de gadgets high-tech qui feraient pâlir d’envie James Bond. 
Le style de l’auteur est agréable à lire et assez fluide avec un vocabulaire riche et soigné mais qui reste simple et accessible aux plus jeunes. J’ai apprécié le mélange entre action et fantastique (et même espionnage par moment). Les dialogues sont nombreux et souvent bourrés d’humour. J’ai beaucoup ri à certaines répliques de Root et de Foaly. La manière dont l’auteur imagine les nains creuser des tunnels est également assez amusante et originale.  

En conclusion, Eoin Colfer met en place une intrigue intéressante tout en reprenant de manière originale et résolument moderne l’univers des fées et autres créatures fantastiques. Si l’histoire est plaisante, j’ai eu beaucoup de mal à accrocher avec certains personnages que j’ai trouvé inintéressants ou antipathiques (surtout Artemis). Bref, pour moi il s’agit d’un premier tome en demi-teinte et je vais attendre un peu avant de me lancer dans la lecture des autres volumes. 

Extraits
« Holly songea à aller visiter Disneyland Paris. Les FAR disposaient d’agents secrets en poste sur place, la plupart employés au stand Blanche-Neige. C’était l’un des rares endroits à la surface de la terre où le Peuple pouvait passer inaperçu. »

« Foaly releva la tête, une expression presque admirative dans ses yeux dorés. 
- Eh bien, il n’a que douze ans. Et même pour un humain, c’est très jeune. 
Root renifla d’un air dédaigneux en logeant une nouvelle batterie dans son pistolet à triple canon. 
- Il regarde trop la télé. Il doit se prendre pour Sherlock Holmes.
- Plutôt pour le professeur Moriarty, rectifia Foaly. 
- Holmes, Moriarty, ils se ressemblent tous, une fois qu’on leur enlève la peau du crâne. » 

Note
3/5





3 commentaires :

  1. J'avoue que cette série m'intrigue bcp et que je me laisserai bien tenté malgré ton avis mitigé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors il ne faut surtout pas hésité !!! Même si ça n'a pas été mon cas, beaucoup de personnes ont trouvé ce livre génial !

      Supprimer
  2. Moi aussi j'ai eu beaucoup de mal à accrocher au personnage d'Artémis, et Holly me tapait qurlques fois sur les nerfs. J'ai largement préféré Foaly et Root, même Butler était chouette ^^
    Par contre j'ai un peu été déçu par le tome 2 mais je compte tout de même continuer cette série.

    RépondreSupprimer