MENU

mercredi 24 septembre 2014

Merci pour ce moment

Auteur : Valérie Trierweiler
Genre : Autobiographie

Edition : Les Arènes
Parution : Septembre 2014
Pages : 317 pages

Prix : 20 euros 

Résumé
Un jour, un amour violent a incendié ma vie. Il avait quatre enfants. J’en avais trois. Nous avons décidé de vivre ensemble.
Mais la politique est une passion dévorante. Parti de très loin, François Hollande a été élu président de la République. J’ai été aspirée dans son sillage.
Le pouvoir est une épreuve pour celui qui l’exerce, mais aussi pour les siens. À l’Élysée, je me sentais souvent illégitime. La petite fille de la ZUP en première dame : il y avait quelque chose qui clochait. J’ai appris l’infidélité du Président par la presse, comme chacun.
Les photos ont fait le tour du monde alors que j’étais à l’hôpital, sous tranquillisants. Et l’homme que j’aimais a rompu avec moi par un communiqué de dix-huit mots qu’il a dicté lui-même à l’AFP, comme s’il traitait une affaire d’État.
Tout ce que j’écris dans ce livre est vrai. Journaliste, je me sentais parfois à l’Élysée comme en reportage. Et j’ai trop souffert du mensonge pour en commettre à mon tour.

Avis de Manon
Valérie Trierweiler, notre ancienne première dame (ou ex first girlfriend pour reprendre le terme de la presse anglo-saxonne) a fait couler beaucoup d’encre et apparemment le phénomène n’est pas près de s’arrêter avec la sortie de Merci pour ce moment, récit autobiographique racontant sa vie à l’Elysée, sa rencontre avec le Président de la République ou encore son enfance et son métier. 

Avant même de commencer ce livre, j’ai été choquée par l’importance de ses détracteurs. Ce qui est quand même assez hypocrite quand on sait le nombre d’exemplaires qui ont été écoulés : il y a donc bien des gens qui le lisent ce livre quand même !!! 
J’ai également lu des articles sur internet expliquant que certains libraires refusaient de le vendre pour ne pas participer à la frénésie médiatique qu’il engendre. C’est leur droit et je les comprends tout à fait !! Mais cela incite à réfléchir sur ce qui gène le plus les gens : le fait que ce livre soit publié très (trop ?) rapidement après le départ de Valérie Trierweiler et fasse donc penser à un règlement de compte privé ou le fait qu’on écorne ici l’image d’un Président déjà mise à mal par l’opinion publique ? 
Comme pour Cécilia Sarkozy en son temps, de nombreux livres ont été écrits sur Valérie Trierweiler comme La Frondeuse ou La Favorite. Et s’ils ont beaucoup fait parler d’eux, ils ont surtout été écrits pas d’autres. Or ici, c’est une ancienne première dame qui prend la plume, et pas vraiment pour écrire ses mémoires… 

Il est vrai que le Président de la République prend ici un sacré coup, de même que l’institution que représente l’Elysée. Mais bon, voir des hommes politiques en couverture de magasines comme Closer a déjà bien entamé leur crédibilité et cela bien avant le livre de Trierweiler. 
Alors oui, certains passages m’ont semblé un peu mesquins notamment ceux sur Julie Gayet ou Ségolène Royal (surtout quand on sait la manière dont a commencé sa relation avec François Hollande). Mais bon quelque part je peux me mettre à sa place : la femme bafouée entend ici régler ses comptes, rétablir certaines vérités et expliquer son comportement autant dans la sphère privée que publique. L’intimité du couple présidentiel est ici exposée sans aucun voyeurisme mais je n’ai pas été très à l’aise à la lecture de ces paragraphes et j’ai souvent eu du mal à concilier l’image publique que l’on a de ces personnes et leurs attitudes dans le privé. L’expression « deux poids, deux mesures » m’a souvent traversé l’esprit dans ces moments-là. 
Mais il serait dommage de s’arrêter à ces passages-là car l’ancienne première dame nous offre également un aperçu assez intéressant des rouages de la politique française. Et avec plus de 20 ans de métier, le journalisme politique, ça la connait ! Elle nous livre donc un portrait sans concession de cette classe politique et notamment des socialistes. 
On apprends aussi pas mal de choses sur la vie à l’Elysée et les coulisses du pouvoir lorsqu’elle décrit, par exemple, ses voyages à l’étranger ou l’organisation du Noël des enfants. J’ai bien aimé ces petites anecdotes sur la vie quotidienne et le fonctionnement du palais présidentiel.  

Avec son style soutenu, direct et accessible à tous, Merci pour ce moment est également une formidable déclaration d’amour de Valérie Trierweiler à sa famille. Les passages où elle parle de ses proches, de ses amis ou de son équipe et leur rend hommage sont émouvants sans pour autant tomber dans le pathos. Ils permettent aussi de comprendre d’où vient l’ancienne première dame et d’expliquer certains de ses choix, de ses actes. 

Souvent critiquée, Valérie Trierweiler entend remettre les pendules à l’heure avec Merci pour ce moment. qui nous décrit une femme à mille lieux de celle dépeinte par les médias. Si certains passages ont un arrière goût de rancoeur et de vengeance très prononcé, ce livre n’en reste pas moins un témoignage très fort sur le rôle, le statut d’une première dame et la machine implacable qu’est l’Elysée.

Extraits
« Combien de temps me faudra-t-il pour ne plus me sentir salie par tous les qualificatifs dont on m’a affublée : putain, favorite, manipulatrice, hystérique et j’en passe ? » 

« Ce livre est une bouteille à la mer qui enferme mon passé avec lui. J’ai fait des erreurs, je me suis parfois égarée, j’ai pu blesser, mais je ne joue pas la comédie et j’ai toujours été sincère. »


4 commentaires :

  1. Un livre qui doit être fort intéressant à découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas moi je l'ai trouvé super intéressant ^^ Et j'était vraiment curieuse de découvrir l'envers du décor !

      Supprimer
  2. justement, je le lis en ce moment et pour l'instant (115 pages)ça ressemble surtout à un livre de vengeance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un livre où elle règle ses comptes ça c'est clair ! Mais dans la seconde moitié du livre, entre deux attaques, il y a de nombreux passages où elle raconte l'élection de François Hollande ou ses fonctions de première dame.

      Supprimer