MENU

mercredi 27 août 2014

Mélusine, tome 1 - Sortilèges

Auteur : Clarke (Dessin) - Gilson (Scénario)
Genre : Bande-Dessinée, Humour

Edition : Dupuis
Collection : Mélusine
Parution :  1995
Pages : 48 pages

Prix : 10,60 euros

Résumé
Sorcière bien-aimée des enfants (et de leurs parents !), Mélusine apprend ses tours de magie comme d'autres révisent leurs tables de multiplication. Seulement voilà, dans le château hanté où elle fait ses devoirs d'écolière pas comme les autres, tout le monde l'empêche de travailler. Comment voulez-vous qu'elle devienne une sorcière modèle, après ça ? La sorcellerie vue par Mélusine, franchement, ça ne fait peur à personne ! Ce serait même plutôt amusant. Ça tombe bien, c'est l'objectif de cette série d'humour tendre peuplée de gentils monstres, de tours de magie (carrément loupés, parfois !) et de vampires à faire mourir... de rire.

Avis
Parce qu’il ne faut pas oublier qu’avant Harry Potter, il y avait Mélusine ! Cette jeune et jolie rouquine de 119 ans, élève en deuxième année de sorcellerie et fan de Patrick Bruel va, comme beaucoup d’autres avant elle, se trouver un job étudiant dans un château hanté.  
Elle est donc engagée pour s’occuper des taches ménagères par Monsieur, vampire de son état, et Madame, fantôme très distingué (et pas spécialement commode). 

Cependant, si Mélusine est une jeune femme brillante, cela ne l’empêche pas de faire de nombreuses gaffes. Comme vous l’aurez compris, la vie quotidienne de notre petite sorcière est loin d’être un long fleuve tranquille et c’est tant mieux pour le lecteur !!

J’ai découvert Mélusine il y a une quinzaine d’années et depuis j’aime toujours autant me plonger dans ses aventures toutes plus rocambolesques et hilarantes les unes que les autres. Avec Gaston Lagaffe et Asterix, l’apprentie sorcière a bercé mon enfance et constitue l’une de mes premières incursions dans le monde de la bande-dessinée. 

Au fil des pages, on retrouve un univers à la fois unique et familier qui grouille de fantômes, vampires et autres créatures surnaturelles plus drôles que terrifiantes. On rencontre toute une galerie de personnages hauts en couleurs souvent prétexte à de nombreux gags : de Winston le majordome sosie de Frankenstein, en passant par Cancrelune la meilleure amie cancre de service. 

Les planches ne sont pas toutes au même niveau s’agissant du dessin ou de l’intrigue mais dans l’ensemble les histoires sont bien rythmées et se lisent très vites. Pour tout dire, je n’ai pas vu le temps passé et j’ai enchainé les trois premiers tomes dans l’heure !
Même si j’apprécie plus certaines histoires que d’autres, le premier tome de Mélusine reste un divertissement agréable à lire et à regarder. Jeune ou moins jeune, il n’y a pas d’âge pour découvrir l’univers loufoque et fantastique de cette apprentie sorcière unique en son genre.

Note

7,5/10

6 commentaires :

  1. La couverture est trop choupinette :)

    Au fait, du nouveau sur mon blog (Je prépare ma rentrée avec HEMA) : http://http://desetatsdesprit.blogspot.fr ☺

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les couvertures sont vraiment sympas.

      Je vais vite aller faire un tour sur ton blog pour voir ça !!!

      Supprimer
  2. J'ai une BD de mélusine, mais pas le premier tome, j'aime beaucoup celle que j'ai à la maison, il faut que je pense à me procurer toute les BD, je ne sais pas si on les trouve facilement ou pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au Festival de la BD de Solliès-Ville, il y en avait à plusieurs stands. Après, j'avoue que je n'ai pas trop cherché ailleurs ^^'

      Supprimer
  3. Mélusine! Toute mon enfance :) si je ne me trompe pas, ces BD étaient publiées dans le SPIROU avant que je ne me décide à acheter les volumes. Un très chouette divertissement en effet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais plus, Spirou et Mélusine sont de super BD, toujours aussi agréables à lire, peu importe l'âge !

      Supprimer