MENU

vendredi 22 août 2014

Black Butler, Tome 1

Auteurs : Yana Toboso
Genre : Shonen

Edition : Kana
Collection : Dark Shonen
Parution : Novembre 2009
Pages : 194 pages

Prix : 6,85 euros

Résumé
Sebastian est majordome au service de Ciel Phantomhive, héritier d'une grande famille de la noblesse anglaise. En matière d'érudition, d'éducation, d'art culinaire, rien à redire, il est parfait. Mais ne vous fiez pas à sa distinction, si vous vous en prenez à son jeune maître, vous découvrirez sa vraie nature... Ciel aurait-il signé un pacte avec le Diable... ?!

Avis de Manon
Vous ne savez plus vraiement où donner de la tête : un dîner à préparer, un jardin à entretenir, des domestiques à gérer ou bien des cours de danse à prendre… Pas de panique, Sebastian le majordome est là ! Le seul problème c’est qu'il est au service d’une seule et unique personne, Ciel PhantomHive, jeune aristocrate anglais au service de la Reine Victoria et à la tête d'une entreprise de jouets mondialement connue. 

Pour moi, ce tome est avant tout un tome d'introduction qui met en scène un univers particulièrement original et bien travaillé. Au fil des chapitres, on se familiarise donc avec les différents personnages et notamment avec le jeune Ciel, héritier d'une longue lignée aristocratique et son domestique attitré Sebastian qui joue également le rôle de garde du corps. Mais le lien qui unit ces deux-là est loin d’être banal. Quel est ce mystérieux pacte qui lie le majordome à son maitre? Quel est le rapport avec le passé de Ciel et la famille Phantomhive ?
Une chose est sûre, Ciel est loin d’être un enfant comme les autres. Sombre et torturé, il évolue dans un monde d’adultes et doit donc agir en conséquence. Sebastien, quant à lui, est un personnage vraiment mystérieux. D’ailleurs, il se décrit lui même comme « un diable de majordome » doté de capacités hors du commun. Car sous ses dehors serviables et charmants, Sebastian fait plutôt froid dans le dos. Sans aucun remord, il est prêt à tout pour protéger son maître, y compris à tuer. 

Si l’élément central de ce tome d’introduction est bien la relation entre Ciel et Sebastian, l’intrigue reste soignée et bien dosée entre action et révélations. 
L’humour est également présent surtout grâce aux domestiques particulièrement loufoques du manoir Phantomhive. 
Le seul personnage que je n’ai pas vraiment apprécié c’est Elizabeth, la jeune fiancée de Ciel. Superficielle, colérique et capricieuse, je trouve qu’elle n’apporte pas grand chose à l’intrigue (du moins dans ce premier tome).

Concernant, les dessins, j’ai adoré le coup de crayon de l’auteur. Il est net, précis et les personnages, surtout Sebatian et Ciel, sont remarquablement bien travaillés. 

J’ai beaucoup aimé ce premier tome de Black Butler. Les dessins sont de qualité et l’intrigue alterne avec justesse entre humour et noirceur. Je suis impatiente de lire le second tome et d’en appendre plus sur cet étrange duo que forme Ciel et son « diable de majordome ». 

Extrait
« Je ne suis pas un superman. Je suis uniquement… un majordome ». 

Note

9/10

2 commentaires :

  1. J'ai beaucoup aimé l'animé, je pense me mettre au manga papier :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce manga est juste génial tout comme l'anime !!

      Supprimer