MENU

jeudi 21 août 2014

Assassination Classroom, Tome 1

Auteur : Yusei Matsui
Titre VO : Ansatsu Kyōshitsu
Traduction : Frédéric Malet
Genre : Shonen

Edition : Kana
Publication : 3 octobre 2013
Pages : 192 pages

Prix : 6,85€

Résumé
Qui d'entre vous parviendra à me tuer ?!
La Lune est détruite à 70 %, la Terre est en sursis ! La menace vient d'un extraterrestre au physique de poulpe, aux capacités hors du commun et réputé indestructible !!
Toutefois, comme il trouve que les Terriens sont de trop piètres adversaires, il décide de former la plus mauvaise classe d'une école aux techniques d'assassinat : à la fin de l’année, Nagisa et ses camarades de classe devront parvenir à tuer leur professeur !!

Avis de Marie
J'ai eu un coup de cœur pour Assassination Classroom. Si vous ne connaissez pas, en voici un petit résumé.
Il existe une classe au collège Kunugigaoka, la classe 3-E. Celle-ci a une particularité : elle réunit tous les plus mauvais élèves de l'établissement afin d'en faire un objet de honte et de motivation aux yeux des autres. Cette année, ils vont avoir un professeur principal plutôt inhabituel : Koro-sensei, une créature ressemblant à un poulpe et responsable de la destruction quasi-totale de la lune.
Son objectif : détruire la terre au mois de mars suivant. Son programme scolaire : se faire assassiner.
Les élèves de la classe 3-E vont donc avoir un programme scolaire chargé : non seulement ils doivent remonter leurs notes pour réintégrer le parcours normal du collège mais ils doivent aussi assassiner leur professeur. Le tout doit être fait dans la plus grande discrétion car la menace pesant sur la terre est gardée secrète par le gouvernement.

Rien que le titre m’a tapée dans l’œil et promettait un manga original. La couverture aussi puisqu’elle est assez atypique. On dirait un gros smiley au sourire sadique. Le chat du Cheshire se cacherait-il derrière ? Et bien non, à côté de Kuro-sensei, ce chat est un amour ! Notre créature à tête de poulpe (on ne sait pas dans le manga s’il s’agit d’un extraterrestre ou pas) a la peau dure et les pauvres petits élèves de la classe 3-E vont devoir faire preuve de toute l’ingéniosité dont ils sont capables pour en venir à bout.
Dans ce premier tome, nous découvrons donc les principaux protagonistes. Et ils sont nombreux ! Comme l’indique le titre, il est question d’une classe. Même si quelques élèves vont se détacher du lot, l’auteur prend soin de consacrer une partie de l’histoire à chacun d’eux au fur et à mesure que nous avançons dans les tomes. Puis viennent les professeurs : un agent du gouvernement (Tadaomi Karasuma), une assassin professionnelle (au surnom si prévisible mais tellement drôle : Irina Poufanovitch, je vous laisse le deviner !) et une créature indéfinie (Koro-sensei). Il y a de quoi faire avec tous ces personnages et les situations hilarantes s’enchaînent les unes après les autres !
Bien entendu, la portée pédagogique de ce manga n’est pas négligeable et finalement, être dans une classe comme ça ne m’aurait pas déplu ! Ainsi, pour réussir un assassinat, nous apprenons qu’étudier à l’école est primordial et qu'il ne faut faire l’impasse sur aucune matière. Mention spéciale à toutes celles et ceux qui séchaient les cours d’EPS : ils peuvent être super intéressants (si, si, je vous jure). Ici jouer au tennis ne se fait pas avec des raquettes classiques mais avec des couteaux. C’est tellement mieux pour frapper la balle et puis ça a son utilité : pour faire des sushis par exemple… Quoi ?! Je vous vois venir, ce n’est pas parce qu’il est question d’assassiner un prof que, pour autant, dès que les élèves ont des couteaux dans les mains, c’est dans l’intention de commettre un meurtre. Les couteaux sont aussi utiles en cuisine ! Pfff… !
Kuro-sensei est vraiment un très bon prof. Et d’ailleurs, c’est là tout l’intérêt du manga. La relation entre les élèves et leur prof est très ambiguë. D’un côté, ils doivent l’assassiner et n’hésitent pas sur ce point (il faut dire que la récompense les motive largement) et de l’autre, ils lui témoignent énormément de respect et d’affection.

Assassination Classroom est un manga dont la force réside non pas dans ses dessins (au demeurant plutôt simplistes) mais bien dans son histoire loufoque et ses personnages tous plus déjantés les uns que les autres ! Je tenais donc à vous le faire découvrir. Avis aux amateurs psychopathes, ne passez pas à côté !

Note
9/10

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire