MENU

mercredi 16 juillet 2014

Une héroïne américaine

Auteur : Bénédicte Jourgeaud
Genre : Romance

Edition : Charleston
Publication : mai 2014
Pages : 287 pages

Prix : 18 euros


Résumé
Detroit, Etats-Unis, 1950. Brownie Wise, une femme au foyer américaine, change le quotidien des femmes en faisant prospérer les produits de la gamme Tupperware d’un certain Earl Tupper.
Un demi-siècle plus tard, Amelia Earhart, une jeune étudiante française exilée outre-Atlantique, bouscule le microcosme universitaire par sa liberté d’esprit.

Brownie et Amelia, deux femmes extraordinaires, à deux époques différentes, que le destin va finir par réunir. Sauront-elles, ensemble, bouleverser le monde chacune à sa façon sans sacrifier leur vie de femmes ?

Avis
Qui aurait cru que l’histoire des Tupperware serait passionnante ? Pas moi, en tout cas, et je remercie les éditions Charleston pour m’avoir détrompée sur ce point !
Une héroïne américaine nous fait suivre le destin de deux femmes que tout semble opposer. Nées à des époques différentes, elles ont pourtant un point commun : elles sont déterminées à prendre en main leur vie.


Amelia est une jeune française qui vient de terminer ses études. Afin d’échapper aux pressions maternelles, elle décide de s’installer au Canada et trouve un poste à l’université de Toronto. Dans le cadre de ses recherches, elle va être amenée à se pencher sur différentes figures marquantes des Etats-Unis. Elle va ainsi sortir de l’ombre, dans laquelle elle était tombée, Brownie Wise qui a révolutionné le quotidien des Américaines en popularisant la marque Tupperware.
 « On n’y comprend rien, mais on ne s’ennuie pas ». C’est exactement ce que je me suis dit en arrivant au tiers du livre. Rien de spécial ne se passait jusqu’ici. Nous suivions Amelia dans son quotidien : jeune femme très prise par ses recherches, elle finit par tomber amoureuse, pour le plus grand bonheur de sa mère beaucoup trop romantique (elle est traductrice chez Harlequin) mais n’ose en dire plus à sa famille sur sa relation (l’homme en question étant son aîné de trente ans). Les chapitres alternaient alors avec d’autres qui se portaient cette fois sur la jeunesse de Brownie Wise dans les années 1930 et 1940.
Sans lien apparent, progressivement, le livre a pris tout son sens. Pour l’une et l’autre, il s’agit de s’imposer en tant que femmes dans une société où cela semble difficile. De nombreux points communs entre les deux vont apparaître. Pour trouver leur place, Amelia et Brownie ne vont pas hésiter à sacrifier leur vie amoureuse pour leur vie professionnelle. Mais est-ce réellement un bon choix ? N’est-il pas possible de concilier les deux ? Les erreurs de l’une vont alors peut-être profiter à l’autre…

Au final ce roman s’est révélé être une très bonne surprise ! En quelques mots, Une héroïne américaine est l’histoire de deux femmes qui ont cherché à s’épanouir dans une société remplie de contraintes. Pourtant, elles ont réussi à s’en affranchir et à s’y imposer en même temps. Je comprends donc pourquoi ce livre a obtenu le Prix du Livre Romantique car cette histoire est portée par une plume de qualité à la fois légère, drôle et élégante.

Extrait
« Parce que le père d’Amelia ne voyait pas de mal à avoir une fille aussi studieuse, Elizabeth Earhart discutait parfois de ses inquiétudes avec sa mère, la grand-mère d’Amelia.
La vieille dame vivait toujours en Normandie, entourée des photos de sa vie passée avec son époux. Elle s’inquiétait beaucoup moins que sa fille. En fait, elle se réjouissait que sa petite-fille maîtrise désormais aussi bien la langue et la culture américaines que feu son grand-père Andrew Earhart.
‘‘ Vieille fille, voilà ce qui va se passer si Amelia continue à vivre coupée des autres. Elle a quand même vingt-cinq ans ! confia Elizabeth à sa mère.
- Il faut lui laisser le temps, attendre.
- L’amour n’attend pas. Vous le sauriez, toutes les deux, si vous aviez lu ce roman.’’ »


Note
8/10

3 commentaires :