MENU

jeudi 10 juillet 2014

Chobits Tome 4


Auteur : Clamp
Titre VO : Chobits
Traduction et adaptation : Suzuka Asaoka et Alex Pilot
Genre : Seinen

Edition : Pika
Publication : mai 2003
Pages : 180 pages

Prix : 15,50€

Résumé
Un inconnu envoie un e-mail mystérieux à Minoru. En pièce jointe, une photo représente mademoiselle Hibiya aux côtés d’un ordi ressemblant trait pour trait à Tchii. La logeuse est-elle mêlée à tout ça ? Dans quel but a-t-on envoyé cet e-mail ? Et qui sont les deux mystérieuses personnes qui poursuivent Tchii ? Hideki commence à réaliser que de nombreux mystères entourent son ordi.

« Tchii… aime beaucoup son nom »

Avis
J’ai pris plaisir à découvrir la suite des aventures d’Hideki et de Tchii. Nous retrouvons donc nos deux héros directement après les évènements du tome précédent. Tchii poursuit son apprentissage de la vie auprès de son maître mais un évènement malheureux va venir perturber leur petite routine : Tchii disparaît mystérieusement. Hideki va alors tout mettre en œuvre afin de la retrouver.


J’ai trouvé ce tome beaucoup plus sombre que les précédents. La disparation de Tchii est au centre de tout le manga, ce qui empêche les nombreux traits d’humour qui agrémentaient jusqu’ici le récit. De plus, la réflexion sur le rôle et la place des robots au sein de la société continue. Si dans le volume 3, il s’agissait essentiellement du point de vue des humains, ici, on s’intéresse davantage au ressenti des robots. Tchii montre de plus en plus de sentiments propres aux humains. Sont-ils créés et régis par un programme ou bien la réalité n’est-elle pas plus complexe ? En effet, plusieurs anecdotes vont nous pousser à nous interroger et rendre nos petits robots encore plus attachants. Tchii, Sumomo, Kotoko (une petite nouvelle) ou encore Yuzuki révèlent au fur et à mesure leur part d’humanité.

Les personnages secondaires rencontrés précédemment sont un peu délaissés mais cela ne m’a pas dérangée puisque, du coup, le récit revenait bien sur Hideki, Tchii et la relation qu’ils entretiennent. Celle-ci est de plus en plus compliquée : si Hideki se montrait jusqu’ici très protecteur envers Tchii sans oublier pour autant qu’il s’agit d’un robot, son trouble augmente lorsqu’il se rend compte qu’il développe des sentiments de plus en plus forts vis-à-vis d’elle. Est-elle un simple robot à ses yeux ? Ou une personne à part entière dans un corps fait de matériaux électroniques ?

Ce quatrième tome se veut donc plus sombre. Une fois tous les personnages importants introduits dans les trois premiers volumes, l’histoire avance enfin en se concentrant de nouveau sur Tchii et les mystères qui l’entourent, mystères appelés à être dévoilés dans les tomes à venir et que j’ai hâte de découvrir, ce tome-ci se terminant sans que la situation ne soit résolue !

Extrait
« Tchii est jolie… Super jolie ! Mais c’est une machine ! Pourtant… Quand je la vois, je lui souris… Et mon cœur s’emballe… Il n’y a pas si longtemps, j’affirmais à Yumi que mon ordi n’était rien d’autre que de l’électroménager… Pourtant, on n’est pas ému comme ça devant un frigo ! »

Note
8,5/10
Autres tomes 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire