MENU

vendredi 27 juin 2014

New Victoria, Tome 1

Auteur : Lia Habel
Titre Original : Dearly, Departed
Genre : Steampunk, Fantasy, Jeunesse

Edition : Castelmore
Parution : Novembre 2012
Pages :  576 pages

Prix : 17,20 euros

Résumé
Nora Dearly, jeune fille de la haute société de New Victoria, est plus intéressée par l’histoire militaire de son pays que par les bals et les jolies robes. Elle n’imaginait pas que la mort de son père, le docteur Dearly, la projetterait au cœur des conflits qui menacent les frontières du pays… Kidnappée par une faction rebelle, Nora doit combattre ses préjugés pour comprendre leurs motivations. Bram Griswold, un jeune soldat courageux et séduisant, entend bien lui ouvrir les yeux sur la véritable menace qui pèse sur les vivants... comme sur les morts.

Avis
Autant vous prévenir, New Victoria a été un véritable coup de coeur !!! Il y avait un moment que je n’avais pas lu un roman steampunk de cette qualité. 
Suite à de nombreuses catastrophes climatiques, les Etats et les Nations tels que nous les connaissons ont été anéantis. De nouvelles sociétés ont alors émergé de ces décombres. C’est le cas de New-Victoria qui, pour rétablir l’ordre, a remis au goût du jour les coutumes et la morale du XIXème siècle. Mais au niveau de ses frontières, le pays est toujours la proie de conflits armés avec les Punks. Cependant, ce que ces derniers et les New-Victoriens ne savent pas c’est qu’une menace beaucoup plus grave les guette : les zombies. Pourtant tous ne sont pas tous des être sanguinaires assoiffés de chair fraîche. C’est ce que va découvrir la jeune Nora Dearly, membre de la bonne société de New-London et fille d’un médecin des armées, aujourd’hui décédé. Attaquée par des zombies puis « kidnappée » par une mystérieuse faction de l’armée, Nora, aidée du capitaine zombie Bram Griswold, va devoir prendre part à une guerre où les gentils ne sont pas toujours ceux que l’on croit et qui pourrait bien renverser l’ordre établi de New-Victoria. 


L’histoire, bien que reprenant les critères classiques du steampunk, se démarque par son originalité. L’auteure mêle très habilement traditions victoriennes et technologies futuristes tout en intégrant un des thèmes spécifiques du genre horrifique : les morts-vivants. Cela donne un premier tome percutant qui dose savamment dialogues et descriptions que ce soit pour parler d’une jolie robe ou d’un plan d’attaque. De plus, la psychologie des nombreux personnages est relativement bien fouillée sans que cela entrave la qualité de l’intrigue ou les nombreux rebondissements. 
Si l’on voit au premier coup d’oeil que l’on a affaire à un roman steampunk, d’autres genres sont aussi présents : action, aventures, romance, fantasy, … Bref il y en a pour tous les goûts !

S’agissant des personnages, j’ai beaucoup apprécié Bram et Nora, nos deux héros, à la fois drôles, émouvants et attachants. Le premier est un capitaine zombie qui n’a pas oublié ses valeurs et ce qu’être humain veut dire. Quand à cette chère Nora, si en apparence elle a tout de la jeune fille de bonne famille sage et bien éduquée, elle est également une forte tête qui n’hésite pas à aller au-devant des problèmes. 
Les personnages secondaires sont également travaillés et fouillés comme le Docteur Samedi ou Pamela Roe. Ils ne servent pas seulement de faire-valoir mais participent activement à la construction de l’intrigue, comme le montrent les choix narratifs de Lia Habel.
En effet, le récit est à la première personne mais chaque chapitre correspond au point de vue d’un personnage, gentil ou méchant. Avec un vocabulaire riche, cela a rendu un récit plus vivant et dynamique. On ne s’ennuie pas une seconde, peu importe le narrateur même si certains comme Bram ont quand même eu ma préférence. 

Le premier tome de New Victoria est un roman steampunk de très bonne qualité. Tous les éléments sont réunis pour offrir un très bon divertissement aux adolescents mais qui ravira aussi les plus grands. Les thèmes abordés dans ce livre sont nombreux et je suis vraiment impatiente de découvrir quelles surprises le tome 2 réserve


Extraits 
« Je m’étais interrogée sur le niveau d’alphabétisation des morts-vivants. Celui-ci s’avérait plus élevé qu’on aurait pu le croire. »

« En fait, lorsque nos mères nous avaient présentées l’une à l’autre, j’avais choisi de la saluer en lui arrachant une poignée de cheveux pour m’assurer qu’ils étaient bien réels. Elle m’avait répondu en me frappant violemment le nez du poing.
Bref, nous nous étions aimées au premier coup d’oeil. »

« - Aviez-vous déjà entendu parler des zombies avant d’arriver ici ?
Je secouai la tête.
- Vous voyez ! (il martela son livre du doigt pour accentuer son propos.) Les vampires ne sont que des zombies qui bénéficient d’une meilleure publicité. Ce pourrait  être nous dans quelques années !
- Tu oublies une chose importante, Ren. Les vampires n’existent pas. 
- Chaque mythe repose sur une vérité. Il se cache bien des choses sous la banquise. »

« Je me sentais surexcitée, comme une nonne après une séance de prières particulièrement intense. »


Note

8,5/10

4 commentaires :

  1. J'adore la couv' ^^ contente que tu ai aimé, il ne me fallait pas plus d'un avis pour me convaincre définitivement de lire ce livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la couverture est vraiment bien faite :) Tant mieux si je suis arrivée à te convaincre, j'espère que tu apprécieras :)

      Supprimer
  2. C'est une saga que j'ai envie de découvrir :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors il ne faut surtout pas hésiter !!

      Supprimer