MENU

dimanche 11 mai 2014

La fille de papier


Auteur : Guillaume Musso
Genre : Romance

Edition : Xo
Parution : Avril 2000
Pages : 377 pages

Prix : 19,90 euros


Résumé

« Trempée jusqu’aux os et totalement nue, elle est apparue sur ma terrasse au beau milieu d’une nuit d’orage. 
— D’où sortez-vous ?
— Je suis tombée.
— Tombée d’où ?
— Tombée de votre livre. Tombée de votre histoire, quoi ! »

Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d¹inspiration, voit surgir dans sa vie l’héroïne de ses romans.
Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il s’arrête d’écrire.
Impossible ? Et pourtant…
Ensemble, Tom et Billie vont vivre une aventure extraordinaire où la réalité et la fiction s’entremêlent et se bousculent dans un jeu séduisant et mortel... 


Avis

Et si une nuit l’un des personnages de vos romans débarquait dans votre vie ? C’est ce qui arrive à Tom Boyd, jeune romancier à succès mais marqué par la vie et une enfance difficile. Tombé en dépression suite à une déception amoureuse, il n’arrive plus à écrire la moindre ligne et à terminer le dernier tome de la saga qui l’a rendu populaire. Sa vie va prendre un tour inattendu lorsque Billie, l’un de ses personnages, va apparaitre. S’il ne se remet pas à écrire, elle sera condamnée à mourir.  Aidé de ses amis d’enfance Milo et Carole, Tom va s’embarquer dans une aventure incroyable, à la recherche d’un livre très spécial qui semble être le seul moyen d’aider Billie. 

Je ne suis pas spécialement une grande fan de Musso ou de Lévy. Pour moi, leurs histoires sont un peu trop répétitives à quelques exceptions près (Les enfants de la liberté, Sept jours pour une éternité). Cependant, La fille de papier s’est révélé être un véritable coup de coeur. Cette histoire  mêlant romance, fantastique et humour de manière originale est vraiment très prenante. 

L’auteur a très bien su jouer de la frontière entre réalité et fiction en confrontant des personnages très attachants à des situations inattendues. A tel point que le dénouement de l’intrigue m’a surpris car je ne m’attendais absolument pas à une telle fin. 

Le couple formé par Tom et Billie est sympathique et on prend plaisir à suivre les péripéties dans lesquels La fille de papier les entraine. En effet, Billie est une jeune femme drôle, têtue et spontanée qui semble avoir le don de se mettre dans des situations toutes plus invraisemblables les unes que les autres. Mais mon véritable coup de coeur concerne Carole et Milo, les deux amis d’enfance prêts à tout pour remonter le moral de Tom. Leur histoire est particulière et très touchante. Le plus de Musso est d’avoir su écrire une histoire où les personnages secondaires se démarquent des principaux protagonistes en ne servent pas uniquement de faire-valoir. 

Le narrateur change parfois mais la narration se fait majoritairement du point de vue de Tom. Malgré quelques petites longueurs, le style d’écriture de Guillaume Musso est simple, sans fioritures et atteint efficacement le lecteur. 

La fille de papier est un livre que je lis et relis toujours avec un grand plaisir. Roman plein de sensibilité et de poésie, il nous raconte les aventures d’une bande d’amis très soudés et d’une fille tombée non pas du ciel mais plutôt d’un livre. 


Extraits

« - Faut vraiment arrêter la fumette et les alcools forts, Milo. Quand tu dis des conneries pareilles, j'ai envie de...
- De quoi ?
Elle secoua la tête :
- J'sais pas, de... de t'éviscérer pour te faire crever à petit feu avant de te cloner à dix mille exemplaires pour mieux pourvoir tuer de mes propres mains chacun de tes dix mille clones dans les souffrances les plus atr...
- Ça va, la coupa-t-il. Je crois que j'ai saisi l'idée générale. »


« - J'ai un canapé-lit très confortable, mais ne crois pas que tu vas pouvoir squatter chez moi sans mettre la main à la pâte. Il y a du papier peint que j'ai envie d'enlever depuis longtemps dans le salon, et puis après il faudra repeindre la cuisine à la chaux et refaire les joints de la douche. J'ai aussi un robinet qui fuit dans la salle de bain et des traces d'humidité qu'il faudrait faire disparaître. En fait, tu vois, ça m'arrange plutôt cette expulsion..."
Milo la remercia d'un discret signe de la tête.
Il n'avait peut-être plus de travail, plus de maison, plus de voiture.
Mais il lui restait Carole.
Il avait tout perdu.
Sauf l’essentiel. »


Note



7,5/10

4 commentaires :

  1. Je n'ai lu qu'un roman de Musso et je n'avais pas garder un souvenir marquant. Mais pourquoi pas celui-ci ? Avec le dernier roman, c'est celui qui me tente le plus .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas non plus une très grande fan de Musso mais j'avais passé un très bon moment en lisant La fille de papier.

      Supprimer
  2. C'est le seul livre de Musso que j'ai lu, mais je l'ai beaucoup aimé aussi !

    RépondreSupprimer