MENU

dimanche 4 mai 2014

Hell

Auteur : Lolita Pille
Genre : roman, drame

Edition : Lgf
Collection : Ldp
Parution : Janvier 2004
Pages : 155 pages

Prix : 5, 10 euros
AchatAmazon - Hell


Résumé

" Je suis une pétasse. Je suis un pur produit de la Think Pink generation, mon credo : sois belle et consomme. "
Hell a dix-huit ans, vit à Paris Ouest se défonce à la coke, est griffée de là tête aux pieds, ne fréquente que des filles et des fils de, dépense chaque semaine l'équivalent de votre revenu mensuel, fait l'amour comme vous faites vos courses. Sans oublier l'essentiel : elle vous méprise profondément...
Jusqu'au soir où elle tombe amoureuse d'Andréa, son double masculin, séducteur comme elle, et comme elle désabusé. Ensemble, coupés du monde, dans un corps à corps passionnel, ils s'affranchissent du malaise qu'ils partagent. Mais les démons sont toujours là, qui veillent dans la nuit blanche de ces chasseurs du plaisir.


Avis

Hell, jeune parisienne de 18 ans vit dans l’univers trash et plein de paillettes d’une jeunesse parisienne riche mais désabusée. Alcool, drogue et sexe font partis de son quotidien jusqu’au jour où sa rencontre avec Andréa, autre jeune riche désabusé, va l’amener à s’interroger sur le sens de sa vie. 

Si vous êtes à la recherche d’une belle histoire d’amour, d’un happy end ou de bons sentiments alors surtout passez votre chemin !! Lolita Pille nous livre ici une histoire perturbante et sombre, pour ne pas dire glauque, emmenée par des personnages complexes et torturés. 

J’ai lu ce livre plusieurs fois et à l’heure actuelle je ne peux toujours pas dire si je l’ai adoré ou tout simplement détesté. Une chose est sûre : il a réussi à me mettre mal à l’aise. 
Le texte de Lolita Pille est avant tout dérangeant. Il nous pousse à nous interroger sur la nature humaine en nous entrainant dans une intrigue crue et réaliste. 

L’auteur ne cherche pas ici à rendre ses personnages sympathiques mais plutôt à nous choquer et à nous interpeler. Mais paradoxalement, Elle, ou plutôt Hell, est tellement méprisante et prétentieuse qu’elle en devient attachante. Avec Andréa, ils portent un regard intelligent mais superficiel sur le monde qui les entoure. On souhaite que leur couple arrive à s’en sortir. Mais leurs tendances auto-destructrices vont les rattraper car même sans avoir lu la fin, le lecteur sait que la tragédie va frapper nos héros. 
Je pense donc que simplifier ce livre en disant qu’il raconte simplement une histoire triste serait trop réducteur et ne pas lui rendre justice.

Malgré tout, j’ai été assez dérangée par le côté voyeur et trash de ce roman qui nous relate la descente aux enfers de cette jeunesse paumée sans rien nous épargner. 
Lolita Pille évite les clichés romantiques que l’on peut reprocher à Musso, Lévy ou Gavalda. Mais elle ne nous épargne pas d’autres pontifs : la soudaine remise en question de Hell lorsqu’elle tombe amoureuse, la vie dorée d’une jeunesse parisienne riche mais au combien désabusée…

Ce livre n’est pas à conseiller aux plus jeunes qui pourraient facilement être choqués par les propos tenus par Hell ou par les thèmes abordés : drogue, alcool, sexe…


Bref, un livre court et percutant, dérangeant qui nous amène a douté de la nature humaine. Ecrit par une auteure brillante mais qui ne parvient pas toutefois à éviter certains clichés. 


Citation

« Je ne baisais que des putes, jusqu'à ce que je la rencontre...
Je suis assis dans mon salon, assis face à la nuit, et je contemple la ville qui s'allume. Je bois une vodka tonic, et je pense à Hell. 
Je l'ai rencontrée en faisant les boutiques, elle sanglotait devant chez Baby Dior, je n'ai jamais su pourquoi. Elle était habillée tout en noir et d'une beauté d'écorchée vive, pendant deux mois, son regard m'a hanté, mais je n'ai rien fait pour la revoir. Je ne voulais pas provoquer le hasard. On s'est recroisés, un dimanche à minuit, je l'ai emmenée dîner à la Calvados, et elle a chanté une chanson de Ferré à propos des amours mortes en me regardant dans les yeux comme si elle y lisait.
A partir de ce jour, j'étais foutu, j'étais accro. Dépendre de quelqu'un d'autre que de moi-même, m'affaiblir, me torturer, c'était tout ce que je redoutais. »



Note
8/10


4 commentaires :

  1. J'ai lu ce livre je ne sais même plus combien de fois et il me fait toujours le même effet. Il est lourd et troublant, mais tellement bon :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui est génial avec ce livre, c'est qu'on ne sait pas sur quel pied danser ! C'est tellement troublant qu'on ne sait pas si on l'aime ou on le déteste. Mais ça n'empêche pas de le lire encore et encore !

      Supprimer
  2. Le film est juste sublime et je l'ai préféré au livre ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas encore vu le film, j'ai peur d'être déçue. Mais s'il est mieux que le livre, alors il ne me reste plus qu'à le voir !

      Supprimer