MENU

lundi 28 avril 2014

Le Destin d’une Déesse, Tome 2 - La Reine des Immortels

Auteur : Aimée Carter
Titre VO : Goddess Interrupted
Traduction :Maryline Beury
Genre : fantastique, romance

Edition : Harlequin
Collection : Darkiss
Parution : 1er mars 2013
Pages : 400 pages

Prix : 14,50 euros

Résumé
« L’éternité n’est que le commencement… »

« Acceptes-tu le rôle de Reine de l’Autre Monde ? » — Au moment d’être couronnée, Kate est assaillie de doutes. Régner pour l’éternité au côté de Henry, qui se montre inexplicablement distant ? Sentir sans cesse planer l’ombre de ses rivales, Calliope et Perséphone ? Elle n’est pas sûre. Mais un coup de théâtre fracassant ne lui laisse plus le choix : sous ses yeux, en pleine cérémonie, Calliope fait enlever Henry…

Avis
Ce deuxième tome du Destin d’une Déesse ne m’a pas déçue ! Parfaitement dans la continuité du précédent tome, nous retrouvons Kate six mois après qu’elle ait quitté le manoir d’Eden, en route pour retrouver Henry. Mais ses retrouvailles ne vont pas se passer comme prévu. Une terrible menace refait surface après des millénaires passés dans l’oubli et met en danger tous les proches de Kate. Calliope/Héra n’est bien entendu pas étrangère à cet événement, ce qui complique davantage la situation car les dieux auront besoin d’unir toutes leurs forces pour lutter et sauver l’humanité. La situation devient désespérée lorsque Calliope enlève Henry/Hadès. Kate, accompagnée de ses fidèles compagnons James/Hermès et d’Ava/Aphrodite, va alors se mettre en quête d’aide et trouver une aide plutôt inattendue.

Je me suis laissée emportée par ce deuxième tome tout aussi facilement que par le premier même si cette fois le ton y est beaucoup plus dramatique. Tous les personnages du Manoir des Immortels se retrouvent durement mis à l’épreuve. Il en va de leur survie à tous mais également de celle de l’humanité. Kate, au milieu de ce tumulte, doit quant à elle faire face aux nombreux doutes qui l’assaillent. Elle s’interroge ainsi sur son amour pour Henry mais également sur sa vie d’immortelle. Sera-t-elle capable de diriger l’Autre-Monde au côté d’un homme dont elle doute d’être aimée ? En effet, ce livre est pour moi le livre du doute. L’attitude distante (pour ne pas dire froide) de Henry et l’ombre de Perséphone vont faire trembler les convictions de notre héroïne : leur mariage n’est-il qu’un simple arrangement ou bien est-ce réellement de l’amour ?

J’ai lu très rapidement ce roman (un après-midi) qui possède de nombreux points positifs. Certes, comme pour le premier tome, on y trouve beaucoup de clichés mais personnellement, cela ne m’a pas dérangée outre mesure, bien au contraire. Le style d’écriture reste simple et accessible avec une histoire qui connaît pas mal de rebondissements. Par ailleurs, les personnages restent fidèles à eux-mêmes et il est agréable de les voir évoluer dans un tout autre type de situation. Ava et James sont très présents tout le long du récit même si j’ai regretté qu’Ella/Artémis ne le soit pas autant car ses chamailleries avec Ava étaient assez drôles. Mais cela est largement compensé par le fait qu’Ava trouve une autre personne avec qui se chamailler. Kate continue son apprentissage de sa vie d’immortelle auprès d’un Henry qui mériterait bien d’être un peu secoué de temps en temps (il n’est vraiment pas très fin pour un dieu des fois !), cela éviterait le sentiment de persécution ressenti par nos deux héros !

Au final, c’est sans surprise que j’ai vraiment apprécié La Reine des Immortels. Vu où l’histoire nous abandonne, j’ai bien envie de commencer la suite rapidement.


Petite citation : « — Je ne sais pas, avoua Henry en me faisant entrer dans la salle du trône, puis entre les piliers de l’allée centrale. Il y a une chance qu’elle n’ait pas eu le temps de faire exactement ce qu’elle voulait, mais ça ne ferait pas de mal de vérifier. La bonne nouvelle, c’est qu’elle ne t’a pas transformée en animal.
— Ah bon, elle fait ça ?
— Tout le temps. Elle adore les vaches, en particulier ».


Note :
7,5/10
Challenge :



Autres tomes :

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire