MENU

jeudi 10 avril 2014

Le magasin des suicides

Auteur : Jean Teulé
Genre : humour noir, satire, littérature française

Edition : Pocket
Parution : mars 2008
Pages : 160 pages

Prix : 5,30 euros


Résumé
Vous avez raté votre vie ?
Avec nous, vous réussirez votre mort !

Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre...


Avis
Je me suis décidée à lire ce livre au moment de la sortie de son adaptation au cinéma en 2012 par Patrice Leconte. Je dois avouer que le titre avait piqué ma curiosité même si je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre n’ayant jamais lu d’autres ouvrages de Jean Teulé. Personnellement et étant une grande fan d’humour noir, j’ai trouvé ce livre hilarant.

Le magasin des suicides a pour propriétaire la famille Tuvache. Les parents, couple d’honorables commerçants, vendent toutes sortes d’articles permettant de bien réussir son suicide. Les enfants ne sont pas en reste avec un fils ainé dépressif mais à l’imagination fertile et une fille adolescente complexée.
Mais la naissance du petit Alan et surtout son goût immodéré pour le bonheur et sa joie de vivre vont venir bouleverser l’entreprise familiale pourtant florissante.

L’auteur fait le choix d’aborder un thème grave, le suicide, sur un ton totalement décalé. Il en ressort une histoire très originale où se côtoient humour noir, absurdité, cynisme mais qui fait aussi la part belle à l’émotion. J’ai trouvé la sœur d’Alan assez touchante et pathétique avec ses préoccupations d’adolescente « normale » au beau milieu de la société totalement décalée que l’on peut rencontrer dans cet improbable magasin des suicides.
Je me suis sentie un peu mal à l’aise au début de ma lecture mais l’humour très second degré de l’auteur et son sens de la dérision m’ont vite rattrapés (« on ne dit pas au revoir madame mais adieu madame »).

Avec le magasin des suicides, on entre vraiment dans un monde totalement décalé. L’auteur a réussi à créer un univers à part, glauque sans aucun repère temporel permettant de situer l’action à une époque donnée. Je pense notamment aux différents articles vendus pour réussir son suicide qui m’ont beaucoup fait rire.

Pour moi, le seul bémol concerne la fin : bien que touchante et surprenante, je la trouve un peu trop rapide et bâclée.  

Ce livre, d’un format plutôt court, se lit assez rapidement. En effet, les chapitres ne sont pas très longs et l’écriture est fluide et facile à comprendre.

Bref, si la famille Adams paraît totalement banale et équilibrée à côté de la famille Tuvache, ce livre est mortellement drôle et est à conseiller à tous les amateurs d’humour noir.

Citation : « … dans ce bocal, seulement un bonbon sur deux est mortel. La loi ordonne qu’on laisse une chance aux enfants ».


Note :


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire